Services

 

Demande d’admission

Les contrevenant(e)s faisant l’objet d’une mesure légale de ressort provincial ou fédéral peuvent présenter une demande d’admission pour évaluer leur admissibilité au programme de guérison du CRC Kapatakan Gilles-Jourdain. Le processus de sélection s’entame dès la réception d’une référence provenant des Services correctionnels du Québec (SCQ) ou du Service correctionnel du Canada (SCC).

 

Notez qu'en l'absence de mesure légale, il est possible que la référence soit faite par les Services de première ligne - Uauitshitun. La démarche de référencement demeure similaire (voir cette section ci-bas), mais les places s'avèrent toutefois limitées. 

 

 

Démarche de référencement

  • Le contrevenant doit présenter une demande de service à son référent, c’est-à-dire la personne attitrée à son dossier;
  • Le référent doit ensuite acheminer la demande du contrevenant à la conseillère clinique du CRC Kapatakan Gilles-Jourdain ainsi que les documents nécessaires pour procéder à l’évaluation du dossier;
  • La conseillère clinique contacte le référent ou le contrevenant pour fixer une rencontre d’évaluation;
  • Lors de la rencontre d’évaluation, la conseillère clinique fait la présentation du programme et du mode de fonctionnement du CRC au contrevenant, s’il est toujours intéressé, le formulaire d’évaluation est rempli.

 

 

Évaluation d'admission 

D'une durée maximale de 1 heure, celle-ci se peut faire de plusieurs manières (en personne, par téléphone ou par visioconférence) et dans plusieurs langues (innu, français, anglais). 

 

 

Critères d’admissibilité

  • Être âgé de 18 ans et plus;
  • Être volontaire pour participer au programme de guérison;
  • Être un homme ou une femme issu(e) des Premières Nations ou s’identifier à la culture ainsi qu’aux valeurs traditionnelles autochtones* (le candidat doit posséder ou, du moins, avoir entamé des démarches pour obtenir son statut des Premières Nations); 
  • Posséder un numéro de bande valide;
  • Avoir une adresse de résidence fixe ou fournir les coordonnées d’une personne-ressource se portant garante en cas de problème;
  • Avoir une source de revenus afin de subvenir à ses besoins au cours de son séjour;

 

Pour les résidents provinciaux

  • Faire l’objet d’une mesure sentencielle (incarcération, probation, emprisonnement avec sursis) ou correctionnelle (libération conditionnelle, permission de sortir), laquelle relève des Services correctionnels du Québec, ce qui inclut les établissements de détention et les directions des services professionnels correctionnels, communément appelées bureaux de probation;
  • Être référé par la personne attitrée au dossier, laquelle doit travailler pour les Services correctionnels du Québec, c’est-à-dire un(e) agent(e) de probation ou un(e) agent(e) aux dossiers travaillant en détention.

 

Pour les résidents fédéraux

  • Faire l’objet d’une mesure de mise en liberté relevant du Service correctionnel du Canada (semi-liberté, libération conditionnelle totale, libération d’office);
  • Être référé par la personne attitrée au dossier, laquelle doit travailler pour le Service correctionnel du Canada (agent(e) de libération conditionnelle).

 

 

Critères d’exclusion

  • Personne aux prises avec un trouble considéré comme étant modéré ou sévère, sur le plan de la santé mentale;
  • Personne présentant une déficience intellectuelle caractérisée de moyenne ou sévère et qui occasionne des limites significatives au niveau de son fonctionnement;
  • Personne présentant un potentiel de dangerosité élevé pour soi ou autrui (violence, suicide);
  • Personne ayant commis plusieurs crimes à caractère sexuel;
  • Personne ayant des comportements sexuels inappropriés pour lesquels aucun diagnostic officiel n’a été posé et aucun traitement n’a été recommandé;
  • Personne requérant des soins de santé particuliers pour lesquels le personnel du CRC n’est pas habileté à les dispenser.

 

 

Décision

Une fois l’évaluation du dossier effectuée, une lettre d’acceptation ou de refus est rédigée et envoyée dans les 7 à 10 jours ouvrables qui suivent au référent du contrevenant pour que celui-ci l’en informe. Il importe de préciser que dans le cas d’un refus, il est possible pour ce dernier d’être réévalué dans les 30 jours suivants.

 

CRC Kapatakan Gilles Jourdain
60, rue Innut
Mani-Utenam (Québec)
G4R 4K2
Téléphone
418 927-2984

Télécopieur
418 927-3523
CMS par MAP DESIGN. Copyright © 2016-2021 Kapatakan Gilles Jourdain. Tous droits réservés. Design original : InnuCommunik