Notre vision

La vision du Centre de réhabilitation communautaire Gilles Jourdain s’articule autour de six axes. Ceux-ci sont les piliers autour desquels toute la planification stratégique repose. Il y a des services de la plus haute qualité, une main-d’œuvre hautement qualifiée et motivée, un réseau intégré de réhabilitation, une viabilité financière, un centre avec une visibilité accrue et un environnement fonctionnel, sécuritaire et accessible.
-

Des services
de la plus haute qualité
-

À titre d’établissement spécialisé à vocation provincial, le Centre Kapatakan Gilles Jourdain est soucieux de déployer une prestation de service de qualité et sécuritaire qui repose sur une lecture documentée des besoins de la population à desservir, qui est inspirée des meilleures pratiques et qui est appuyé sur des données probantes issues de la recherche. Ainsi, le Centre s’engage activement dans l’amélioration continue de ses pratiques qui se traduit notamment par l’analyse et la révision constante des processus et la mise en place de moyens visant le développement d’une culture de la mesure.

Une main-d’œuvre hautement
qualifiée et motivée
-

L’importance accordée aux ressources humaines, au développement des compétences et des connaissances ainsi qu’à l’accueil de stagiaires concourt à l’attraction et à la fidélisation d’un personnel expert et dédié aux personnes judiciarisées. La préoccupation accordée à la communication interne, à l’encadrement et à la reconnaissance, contribue à l’amélioration de l’environnement de travail.

Un réseau intégré de réhabilitation
-

La continuité des services est l’affaire de tous tant à l’intérieur de l’établissement qu’entre l’établissement et ses partenaires et présente un défi de taille pour tous les acteurs du réseau public et communautaires. Les services aux personnes présentant des problèmes avec la justice sont soutenus par des mécanismes de liaison et de coordination qui assurent, entre autres, l’accessibilité à des services avant, pendant et après la prestation de services spécialisés.

Une viabilité financière
-

Étant donné que l’organisation est un organisme à but non lucratif, il est important d’avoir une bonne santé financière. Aussi, il est impératif d’avoir d’autres sources de financement afin de donner un service de qualité et ce, dans un environnement sécuritaire. Dans cette optique, le CRC voit la recherche de nouvelle source de financement à travers plusieurs mesures.

Une visibilité accrue
-

Le CRC Kapatakan Gilles Jourdain vise à être un acteur connu et reconnu pour son apport au sein du réseau de la réhabilitation. Porteur de cette vision, le Centre poursuit le développement d’une expertise en réhabilitation. Ceci appuie son positionnement d’établissement public spécialisé à vocation provinciale.De plus, par sa volonté constante d’améliorer l’offre de service à la clientèle judiciarisée, notamment par le développement de programmes novateurs, le Centre devient un établissement incontournable au-delà des frontières régionales.

Un environnement fonctionnel, sécuritaire et accessible
-

Le CRC Kapatakan Gilles Jourdain a à cœur d’améliorer l’accessibilité à ses services pour sa clientèle. Plusieurs stratégies sont d’ailleurs mises en œuvre pour rejoindre la
clientèle et ce, sur l’ensemble du territoire. La sécurité de la clientèle et des employés a aussi son importance au sein de l’organisation. C’est pourquoi, le CRC met énormément d’effort afin de diminuer les risques et ce, par plusieurs projets.